Poésie

Mardi 15 septembre 2009 2 15 /09 /Sep /2009 15:26

Son bébé était mort à 7 mois 1 semaine mais elle n’accouche qu’à 8 mois 3 semaines, sans douleurs, sans problèmes : témoignage de la puissance de Dieu dans le ventre d’une mère.

 

Bonjour ma sœur Odile, comment te portes-tu ? pour moi je me porte très bien avec ma maison, j'ai 43 ans et cinq enfants, je suis Camerounaise.

Voici mon témoignage : ma dernière fille à cinq ans et je vous assure qu’il y a cinq ans, j’aurais dû mourir parce que elle est jumelle, donc je portais deux bébés dans le ventre. A sept mois de grossesse, l'écographie avait révélé que les deux vivaient mais une semaine plus tard, l’une est morte,  la nouvelle écographie l’ayant prouvé. Malgré ce fait très grave, je vous assure que je n’ai accouché qu’à huit mois trois semaines et normalement. Cela veut dire que pendant un mois et deux semaines, j’ai vécu avec dans le ventre un bébé vivant et un mort. Et par la grâce de Dieu j'ai accouché sans problème, sans douleurs, à la maison, assistée seulement de ma belle-mère qui n’est pas sage-femme.

Les médecins même ont témoigné qu’ils n'avaient jamais vu cela, que la mère et le second bébé soient restés vivants avec un bébé mort dans les entrailles. Le danger est que la mère meure si le corps mort n’est pas retiré de son ventre. Et grâce à Dieu j'ai accouché sans problème : le vivant est d'abord sorti, et quelques minutes plus tard, le mort né a suivi.

J’avais demandé à d’autres chrétiens et chrétiennes de prier pour que Dieu m’assiste afin que j’amène à terme mon bébé vivant et que le monde sache que nous avons un grand Dieu, Tout-Puissant, qui accomplit toujours des miracles ! Il a donc tenu encore une fois sa promesse.

Mon témoignage est pour la gloire de notre Seigneur Jésus-Christ.

 

Marc 9:23  « Jésus lui dit : Si tu peux !... Tout est possible à celui qui croit. »

Marc 11:24  « C'est pourquoi je [Jésus] vous dis : Tout ce que vous demanderez en priant, croyez que vous le recevrez ; et cela vous sera accordé. »

 

Courriel reçu par L’Echo des Chrétiens, en Octobre 2008, de la part de Mme Judith Ekiabe, Cameroun.

Vous pouvez lui écrire : judithekiabe@yahoo.fr

Vous pouvez aussi nous préciser médicalement, en rajoutant un commentaire, le danger évident de porter plus de 15 jours un bébé mort dans ses entrailles.


Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires - Par La Redac
Retour à l'accueil
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés